Bienvenu sur le site de L'Empereur Bête et Méchant! LE SITE sur les jeux historiques de stratégie et tactique avec figurines15mm!Pas d'Quartier : Pour un oeil les deux yeux! Pour une dent toute la gueule!!!

Nul vainqueur ne croit au hasard!!!

Pas d'Quartier!!!
PRECEDENTE

Rapport de bataille Ancient Pow

(cliquez sur le titre pour accéder au site de Principles of War)

 

Bêta Test : Carthage contre Gaugaus

Nous avons, de nouveau, choisi une confrontation historique... Et non pas une confrontation hystérique... Romains vs Samouraïs par mauvais exemple!

Donc L'Empereur ressort sa superbe armée carthaginoise, pour affronter l'armée gauloise du prince Fafa, première armée peinte par Le Prince himself!

 

 

LES ARMEES

 

Voici les deux armées sur le bord de la table et le terrain posé...

...C'est beau!

L'armée de la Grande Carthage!

Nous avons choisi de prendre le corps du Général en Chef… Bon, ok c’est obligatoire, mais laissez Nous rêver et Nous dire que L’Empereur pourrait choisir ou non de prendre ce qui est imposé par la règle! C’est beau le rêve? Non?

  1. Corps du Général en Chef : Hamilbal, avec les vétérans africains armés de longues lances (cotés 14, c’est très bon !) et la cavalerie punique, de moyenne qualité (10).
  2. Corps du sous Général carthaginois qui aligne 3 unités de lanciers (12) et des tirailleurs (10)
  3. Corps du Général allié Libyen, avec 4 unités de cavalerie légère de bonne qualité (12)
  4. Des troupes auxiliaires à répartir avant de donner les ordres : Bien sûr des éléphants (10)… Nous sommes à Carthage! Mais aussi des auxiliaires (12) et d’autres tirailleurs (10) pour occuper les terrains difficiles! Ajoutons deux cavaleries gauloises (12) pour avoir plus de punch, car la cavalerie du 1er corps est vraiment moyenne !

Impressionnante armée par sa diversité de couleurs et de troupes de toutes provenances...

... C'est une armée magnifique!,

Maintenant, l'armée Gaugaus!!!

Le Prince Fafa fait dans le gaulois pur race… Tout le monde à pieds!

C’est donc 4 corps constitués uniquement de farouches guerriers (12 et quelques 10) accompagnés de tirailleurs (10) qui seront placés en face de Notre splendide armée ! Les tirailleurs seront répartis sur les ailes pour occuper les terrains difficiles. Encadrant ainsi le reste de la meute braillardes et colorées, Nous vous passons les odeurs, d’autres en parlent mieux que Nous!

Parlons-en tout de même!

Ça sent l’ail et le pinard… Plutôt le vin aigre ! Et le sandwich au sanglier dont les braies sont encore gorgées de jus! Sans compter les poils grouillants de vermines! Est-ce une attaque biologique… Voir Chimique, Nous avons eut connaissance de la participation d’une tribu de Castelnaudary!

Bref, vu de Notre Propre Coté… C’est une vision d’apocalypse absolument répugnante! Faudra-t-il donner un bain aux suppliciés avant de les offrir à Hammon-Baal? Certainement, il serait capable de refuser l’offrande !

Malgré ces quelques désagrément, l’armée gauloise est moins impressionnante sur le bord de la table...

...Que dessus!

Aïe, aïe, aïe....

 

 

LE TERRAIN

Des collines, des champs et villages, un marais et un bois!

Petit bois derrière chez moi…

Un terrain Gaugau!

 

 

TOUR 1 : Le GauGau Fafa

L'armée de Carthage attend les Gaugaus...

...Au coin du bois!

L'avancée de l'aile droite gauloise est impressionnante, au centre ça patauge un peu dans les champs, ça doit faire des réserves... Plus de sangliers?

Nous sommes tranquilles… Si une fois dans le village, ils décident de prendre une douche… Nous ne sommes pas prêt de les voir!

Et pourtant, c’est Corps du Général en Chef! Mais il a le plus grand mal à les faire avancer. Nous apprendrons plus tard que cette base recèle les troupes les plus faibles! Celles à facteur 10.

Les chiffres indiqués lors de la présentation des troupes 8, 10, 12 & 14 correspondent au facteur de moral, tir et combat de chaque unité. Un même chiffre pour gérer tout! C’est génial!

En fait, chaque unité démarre le jeu avec un coefficient qui diminuera tout au long des pertes reçues et fuites effectuées. Ainsi l’attrition est très bien rendue, mais attention rien n’est jamais perdu! Des troupes avec peu de points font parfois des miracles…

Que les dés soient avec vous !

 

 

TOUR 1 : L'empereur de Carthage...

 

L'oeil de lynx de l'Empereur dévoile deux bases et les guerriers prennent place sur la table!

L'armée carthaginoise avance elle aussi et l'on voit nettement le beau mouvement de l'allié libyen sur l'aile gauche.

 

 

TOUR 2 : Le GauGau Fafa

On voit maintenant nettement l'allié libyen (sur la droite) et l'aile droite gauloise qui avant de plus belle dans le piège grossier...

Les braves gaulois croient encore ne rencontrer aucune opposition...

...Mais c'est sur leur flanc que le danger les guette!

Au centre, le corps du général en chef fait du shopping...

Sur l'aile gauche, les psilois investissent le village...

...Encore du shopping?

 

 

TOUR 2 : L'empereur de Carthage...

L'Empereur présente une ligne de bataille parfaite!

Ce n'est pas le cas de son adversaire gaulois...

...Qui est incapable de maîtriser son avance désordonnée!

La cavalerie légère libyenne se rapproche dangereusement du flanc de ce corps gaulois...

...Très dangereusement!

 

 

TOUR 3 : Le GauGau Fafa

Mais, la réaction du gaulois est immédiate...

Le sous général Napoléonix est en avance de quelques siècles...

...Il forme le carré!

C'était une blague!

En effet, c'est à NPow que les troupes gauloises forme le carré...

L'aile droite des gaulois, toujours en avance sur le reste de l'armée, va bientôt se heurter au fer des armes carthaginoises et sentir les javelots libyens dans son flanc!

Pendant ce temps l'aile gauche tente de reformer une ligne convenable (pour des gaulois...) afin de venir au contact des vétérans africains et de la cavalerie punique...

...La faible cavalerie punique!

 

 

TOUR 3: L'empereur de Carthage...

C'est fait, voilà les  cavaliers légers qui font leur job!

Alors que la cavalerie gauloise payée par Carthage charge de face ses congénères...

Les combats font rage sur l'aile gauche, alors que l'aile droite attendent de pieds fermes les farouches guerriers gaulois, et qu'au centre le shopping n'est pas fini...

L'unité du centre à réussi à repousser les traites montés, alors que de part et d'autre les unités de guerriers sont désorganisées et souffrent de lourdes pertes.

Au font à droite les psilois qui ont esquivés, attendent leur heure!

L'unité de guerriers de droite est celle du sous général : Une unité de garde du corps, en quelque sorte. Et oui, les généraux des corps tribaux sont intégrés dans une unité. Ça donne des avantages au moral...

Mais lors de la perte de cette unité, tous les tirailleurs et archers fuient et les unités des guerriers du corps doivent tester obligatoirement pour : Soit rester et combattre ou y retourner... Soit rentrer à la maison!

Cette unité est à employer avec discernement!

 

 

TOUR 4 : Le GauGau Fafa

Les combats sont acharnés sur l'aile droite, et le corps gaulois est bien courageux parce qu'il est seul au combat!

L'aile gauche se rapproche e plus en plus de la ligne carthaginoise et les braillards sont en pleine excitation!

Ça va faire très mal!!!

Sur l'aile droite,  les psilois viennent de contacter l'arrière de la cavalerie légère libyenne... Le croque monsieur!

...Un sandwich gaulois!

Voilà l'auteur du sandwich gaulois!

Il est calme et serein!!!???

Pas du doute il regarde la Star Ac'!!!

Vous êtes déçus! Un mythe vient de s'effondrer!

Nous et le Prince Fafa regardons la Star Ac' en jouant!

Heu, seulement en attendant que Manman monte se coucher... Après on passe des concerts live enregistrés en public... Arme fatale de L'Empereur : Eurythmics!

Un clic d'Annie Lennox et Le Prince Fafa perd la partie!!!

 

 

TOUR 4: L'empereur de Carthage...

 

Le Prince Fafa toujours sous le charme de la Star Ac'...

...Ne fait pas avancer son centre (commercial?...) et ne voit pas le piège se refermer sur son aile gauche!

Alors que le sandwich libyen vient de croquer les psilois de son aile droite!

C'est beau de la cavalerie légère en pleine et destructrice action!

Ça va saigner!!!!

 

 

TOUR 5 : Le GauGau Fafa

Ca y est!

Le centre est sorti de la douche...

... Et l'aile gauche a frappé!

Sur l'aile droite le massacre lybo-traitres gaulois continue!

Il ne reste plus que le sous général et ses gardes du corps!

Sur l'aile gauche, deux corps gaulois frappent en même temps et Nous sommes épuisés de retenir notre souffle dans l'attente de ce moment... Plus de retenir notre respiration!...

La cavalerie punique (étrusque en fait, mais Nous ne jouions pas précédemment la cavalerie punique!) fait la fière, mais pas pour longtemps!

Par contre les Scutarii espagnols sont autant superbes qu'efficaces!

Le centre attend toujours patiemment l'arrivée de la horde barbares!

Les éléphants sont encadrés par les lanciers libyens.

 

 

TOUR 5 : L'empereur de Carthage...

Maintenant que Le Prince Fafa a frappé, à L'Empereur de pousser son avantage sur l'aile gauche avec les héros libyens et de fermer la tenaille avec les espagnols.

Disons une chose. C'est vraiment beau vu du haut!

Ça donne une belle bataille, c'est le système Pow qui veut cela et à toutes les époque! Cons se le disent!

Donc l'allié libyen continue son oeuvre salvatrice...

...Oui! C'est là!

Au bout du gros doigt du Prince Fafa que ça fait le plus mal!!!

C'est le sous général et ses gardes du corps qui, dernier survivants de leur corps, vont disparaître à jamais...

Alors que le centre droit de L'Empereur est en train de céder!

Dommage car sur le flanc les espagnols font un gros travail pour écraser l'armée gauloise sur l'enclume libyenne...

...C'est beau! On croirait du Rambo!

 

 

TOUR 6 : Le GauGau Fafa

Encore une belle vue du ciel!

Sur la gauche la bataille fait rage et sur la droite les libyens ramassent ce qui passe à leur porter!

Alors que le centre vient d'entrer en contact avec les troupes de L'Empereur perchées sur la colline.

Les jeunes troupes gauloises sont assaillies de toutes parts.

La colline est le lieu de rudes affrontements.

Alors que les psilois gaulois viennent une fois de plus à la rescousse des guerriers pris de flanc par les espagnols et les psilois carthaginois.

Mais cela sera-t-il suffisant pour sauver l'armée gauloise de la tenaille libo-espagnole??

Tintintin!!! Le suspens est à son comble!

 

 

TOUR 6 : L'empereur de Carthage...

Sur la gauche les libyens n'avancent plus et sur la droite les espagnols sont ralentis par les psilois.

Au centre, la colline est bientôt perdue, car les éléphant ne donne pas se Con attendait d'eux et en plus ils font peur à notre cavalerie!

Putain! Quel Con! Mais quel Con!

Fallait les mettre ailleurs et Notre cavalerie punique n'avait pas besoin de cela pour monterer des signes de faiblesse! Elle encadre très mal les vétérans africains sur l'aile droite

Alors que les espagnols font tout leur possible pour grignoter l'aile gauche du Prince Fafa

Sur Notre aile gauche, l'action des cavaliers libyens faiblit et ils n'arrivent pas à entamer le corp du centre, pourtant formé de troupes de moins bonne qualité!

Dommage, ils avaient bien commencé et Nous comptions beaucoup sur eux!

Peut-être trop!

 

 

TOUR 7 : Le GauGau Fafa

 

Tour qui verra la victoire gauloise...

Ici le centre est renforcé d'unités qui viennent apporter leur soutien (elle ajoute leur facteur à celle déjà en mêlée le tour précédent... C'est la fin des haricot!

Malgré les beaux efforts des espagnols, l'aile droite de L'Empereur est totalement enfoncée.. Merci la cavalerie! Qui pourtant n'était pas en retard....

Sur l'aile droite, Notre allié libyen n'a plus qu'à faire demi-tour et réfléchir à sa prochaine alliance...

...En fait, la cavalerie légère face à un ennemi peu manoeuvrable et obéissant à ses ordres (c'est essentiel à ce jeu!), elle est fort utile!

Bravo aux Gaugaus qui sont de redoutables adversaires!

Cons se le disent!

Et ce n'est pas Lopsad'1ère  qui Nous contredira!

 

 

 

Maintenant que vous avez lu cette page, allez lire l'autre Bêta Test :

Bêta Test : Cyrus contre Alexandre